Bien assez pour rester vivante

Bonsoir les petits amis! Voilà encore un jeudredi. Rien de grave, vous n’avez qu’à le garder au chaud jusqu’à demain.

La partie consciente de la semaine se résume à +/-48h, le reste fut fièvre et tremblements… Je ne suis donc pas certaine de trouver grand chose de vlyotant là-dedans…

– les longues ombres des passants qui glissent sur moi qui prend le temps et le soleil
– emmener ma Loupiote dans le petit monde de la très douce Julie pour un après-midi. Buller, tourner, expérimenter.
– profiter de la fièvre pour revoir tout le petit monde fantasmagorique qui se dessine dans les vêtements posés négligemment, les motifs du carrelages ou les ombres des arbres. Voyager en leur compagnie comme au temps de l’enfance
– la pudeur paralyse parfois mon drôle de corps maladroit c’est tant mieux et c’est tant pis.
– Maxchou scande « hau’isse la tautiss’!  » en montant l’escalier.
– MamyPapy à la rescousse quand la grippe et ses températures tropicales me monopolisent quelque peu
– oh Léachou, je vois que tu me montres comment tu fais un calcul avec passage de la dizaine!
Oui! Et est-ce que tu vois que j’en suis fière?
– Louistiti qui essaie une blouse à paillettes. Son regard au moment de la tendre à la caissière pour que cette blouse devienne sa blouse.
– bilou qui est là, un peu, plus
– un petit éléphant rose qui a mangé un caillou
– les milles envies qui grouillent dans mon coeur, dans mon corps et dans ma tête. Bien assez pour rester en vie cette vie entière et toutes les autres.

Prenez soin de vous et de ceux qui vous habitent.
Bisou les champlomousses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *