Fuyez vampires, j’ai ma botte secrète!

Pour me rabibocher avec l’écriture sur ce bloug, je me suis dit qu’un peu de cuisine ferait l’affaire (quand ça se complique, cuisiner ça rend souvent les choses beaucoup plus simple pour moi)

Mariner l ail

Depuis 3 bonnes années -au moins- nous sommes  clients des Paniers Verts, dont la ferme est située pas bien loin de chez nous. L’idée était, lorsqu’on s’est abonné, de pouvoir manger bio-local et de saison. Et on a rarement  jamais été déçus.

Chaque semaine un panier de fruits et un de légumes presqu’à domicile (nous allons le chercher au magasin Oxfam à deux pas de chez nous)  Quatre cinq  jours avant la livraison, un mail informe les abonnés du contenu des paniers à venir. Il y a donc moyen de s’organiser  sans trop de difficultés.

Et puis, glissées au milieu des légumes, se cachent les recettes de Mademoiselle Tomate (qui tient le blog Voyages en Légumie) grâce auxquelles on est jamais paumé devant son légume biscornu et inconnu. Cela permet de faire des découvertes et des expérimentations et ça, ça me plait bien. Les paniers verts sont depuis quelques mois distribués par Efarmz, ce qui n’a pas absolument altéré la qualité du service. (Les légumes font un peu plus de kilomêtres, il me semble. C’est le point un peu négatif)

Ail fraisTout cela pour dire que ce jeudi, dans mon panier il y avait une botte d’ail frais. Et, comme je suis une mauvaise élève, je n’avais pas lu le mail me les annonçant. J’en avais donc également acheté au petit légumier bio du marché du dimanche. Je me retrouvais donc avec une grosse quantité d’ail frais, gouteux et parfumé mais aussi plus fragile que l’ail séché pour la conservation. J’ai donc décidé de le transformer en petites gousses marinées. C’est facile, rapide et hyper bon (ma Milou -6ans- serait capable de me descendre tout le bocal d´un coup). Il est malgré tout déconseillé  de les déguster si on a les canines proéminentes.

Mariner l'ailUne fois préparées de la sorte, les gousses se conservent facilement à condition d’avoir respecté quelques petites règles d’hygiène.

Les gousses peuvent se croquer à l’apéro, se glisser dans une salade, rejoindre des légumes grillés, ou où bon vous semblera. L’huile, elle, peut être également utilisée à toutes les sauces car elle sera bien chargée d’arômes.

Ci-dessous, je vous livre la marche à suivre (mais par ici personne n’est tenu de marcher au pas! )

Bien,  j’ai cuisiné sur mon bloug, j’espère que ça vous dérange pas trop! Mais vous, vous faites quoi pour y voir clair quand ça se complique?

Ingrédients ail mariné

Pour cette cuvée d’ail mariné, j’ai utilisé:

  • Un bocal d’une taille adaptée à la quantité d’ail préparé.
  • De l’ail frais (mais on peut chosir de le faire avec de l’ail séché qu’on  peut se procurer pratiquement toute l’année)
  • De l’huile d’olive de belle qualité
  • Du laurier et du thym du jardin
  • Un mélange de poivres

On peut bien entendu varier les herbes et les épices, tant qu’on utilise des produits en bon état.

Comment procéder?

  1. Éplucher soigneusement les gousses d’ail (c’est la partie la plus longue du travail, on en profite donc pour mettre de l’eau à bouillir et ébouillanter longuement le bocal et son couvercle afin de les stériliser.
  2. Une fois mises à nu, on plonge les gousses dans l’eau bouillante durant 2 à 4 minutes pour les blanchir. Le temps de cuisson dépend de la taille des gousses et de votre goût à les préférer plus ou moins croquantes.
  3. Égoutter les gousses et les placer dans le bocal avec les herbes et les épices.
  4. Ail mariné terminéCouvrir d’huile à hauteur (Ou plus si vous désirez vous faire une petite réserve d’huile aromatisée) Il est important de bien tout couvrir car c’est l’huile qui isole les gousses de l’air et permet la conservation de celles-ci.
  5. Fermez le bocal et attendez 2 à 3 semaines pour que les parfums se développent.
  6. Goûtez et dégustez!

 

3 Comments

  1. Sophie

    Merci pour ce petit texte :) Moi qui hésite depuis des mois à me lancer dans les paniers verts, tu me donnes une raison supplémentaire de le faire (en plus de la variété que je pourrai offrir à ma poule) 😛 Gros bizoute!!

  2. Michel

    Coucou Cécile
    Pour évité d’éplucher l’ail tu les fait blanchir avec la peau et la la peau s’enlève plus facilement
    très chouette ta recette on va essayer :)
    Bisous a bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *