Question de chemin

A coup de grandes ou de petites claques, la Vie te fait penser que ce qui te semblait être ta voie n’est, finalement, pas fait pour toi.

Des obstacles se dressent, des choses te blessent, ta route toute tracée disparait ou se met à tournicoter sans fin.

Vient alors la question:
Suis-je vraiment fait.e pour ça? Suis-je assez fort.e pour continuer sur ce chemin? Est-ce cela ma voie, mon chemin, ma place sur cette terre? Et si ce n’est pas le cas, quelle est la voie que je dois suivre?

Une Amie me déposait cette question au creux de l’oreille il y a quelques jours. Comme elle est profondément croyante, elle la formulait également en ces termes: « comment savoir quel est le plan de Dieu pour moi? »
Et c’est cette dernière façon de poser la question qui m’a permis de lui donner ma réponse.

Je crois que le seul plan qu’a Dieu -ou l’Amour, ou la Vie, qu’importe le nom qu’on lui donne- le seul plan qu’Il/Elle a, pour chacun, pour moi, est que l’on puisse trouver, avec ce qui nous est donné, un chemin qui nous rende heureux. Ce chemin n’est ni formaté, ni unique, ni tout tracé, ni prédestiné. Il est plein d’inattendu, de carrefours, de vallées et de déserts.

C’est un chemin où je me sens bien. Pas à chaque pas bien entendu, mais globalement bien. Assez bien pour supporter le caillou qui s’est glissé dans mon soulier jusqu’au prochain refuge, pour me satisfaire de l’eau tiédie de la gourde ou pour pouvoir affronter la tempête. Ce chemin-là que je serai heureuse d’avoir choisi même s’il ne mène pas au lieu rêvé.

Certains carrefours marquent ce chemin pour toujours. Il y a des choix à poser sur lesquels je ne pourrai pas revenir. Dans ces cas-là, il faut prendre le temps. Je peux utiliser l’aide d’un guide qui puisse pour visualiser les différents chemins qu’il est possible de frayer. Quelqu’un qui, en libérant ma parole puisse m’aider à prendre une décision sans l’influencer. Car lorsque la Vie nous impose de choisir, il faut s’assurer de supporter ce choix toute sa vie durant, tout au long du chemin. Sans quoi le regret, le remord ou la peine risque de peser bien lourd dans le sac du marcheur et d’entraver sa progression.

Alors je te le dis ma Belle Amie, le seul chemin qui t’est destiné est celui que tu traceras, qui te donne la paix et qui te fera aimer qui tu es. Quelque soit le chemin que tu choisis, s’il te rend heureux, c’est que le plan de Dieu a fonctionné!

le chemin

2 Comments

  1. Michel Maes

    Très belle leçon de vie que tu nous donne là :)
    Pour ma part je ne sais pas trop ce que dieu ou la vie a pour moi comme destiné il m’a déjà fait passer par des moment de grande souffrance et de grande joie. Pour le moment je suis très bien quand je suis avec certaines personnes et par moment en grande solitude. Parfois j’arrive à me sortir de là avec un crayon et une feuille mais pas toujours. Heureusement le téléphone sonne et je dois partir en mission pour une personne qui a besoin d’une aide :)

  2. Claire

    Et parfois, sur ce chemin, on rencontre un Ange… pour ma part j’en ai croisé quelques-uns, qui m’ont pris dans leurs bras, et me donnent la force d’avancer.

    Merci Biloute pour tes mots qui guérissent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *