Cueillette aux champignons

Les p’tits bonheurs c’est comme les champignons: y en a plein partout. Vaut mieux enfiler des bottes. Faut un peu d’entrainement pour les reconnaitre. Faut prendre le temps de les cueillir. Et parfois on tombe sur d’autres trésors que ceux qu’on est venus chercher.

  • Une recette de plus à la collection des collations saines, peu/pas sucrées, facile à faire, zéro-déchets et ssssaaaaavvvoooouuurreuses!
  • Louistiti qui pose des questions, nous obligeant à nous en poser aussi
  • Les copains, les copines, allant jouer les uns chez les autres à la sortie des classes
  • lire un petit roman, avoir envie d’en emprunter d’autres signés du même auteur
  • mon frère a la merveilleuse idée de claquer sa porte en laissant la clé à l intérieur en partant se chercher des pistolets un samedi matin. Tout le monde espère qu’il recommence pour passer du temps ainisi, par surprise, avec sonfrère/beauf/tonton/parrain adoré
  • Une marraine qui passe un quart d’heure à l’improviste et dont le sourire met de la joie dans les ptits et grands coeurs
  • Depuis toujours, quand je vois des amis, dans le train, en soirée, à l’aventure, mes parents, frères/soeurs en vacances ou pour un temps ensemble, etc, je n’ai pas envie de laisser mon attention être accaparée par des « pollutions extérieures ». C’est pourquoi mon smartphone reste loin, au fond de mon sac, souvent en mode silencieux et déconnecté. Je profite au maximum de leur présence et le reste attendra. Sous prétexte que je vis tous les jours, je ne soumettais pas les temps avec Bilou et les loupiots. Mais si je calcule, entre le moment où ils se lèvent et le moment où je pars travailler, il y a 45minutes le matin. Le soir entre mon retour et leur muse au lit, il y a max 3h. Ce n’est pas beaucoup, même si le weekend nous offre plus de temps… Mais je me suis dit que j’avais envie d’une meilleure qualité pour ses temps ensemble. Alors, depuis deux semaines je m’efforce de déconnecter au maximum quand je suis avec les loupiots et Bilou. Qu’est ce que j’aime ça.
  • Milou trempe les barres à la coco dans le chocolat. Milou prépare entièremenr un potage de buternut. Milou fait des crêpes de A à Z. Bref, Milou grandit et cela ravit les papilles d toute la famille.
  • un spectacle de marionette, une sculpteuse de calebasses, une vannière, une apicultrice, un toboggan au milieu des cucurbitacés de toutes tailles et de toutes formes.
  • une balade à vélo improvisée avec Chris
  • deux Minis, deux Maxi, de grands sourires
  • Les bras de Bilou
  • Le « parler » de MiniMax qui se développe à vue d’oeil. Il te raconte sa journée par le menu, il téléphone sa Mamy et lui raconte sa vie. Cette petit voix me ravit!
  • L’envie de sens, de plus de sens qui nous mènera assurement vers nous-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *