Les couleurs qu’on porte

Petite insomnie sera mise à profit pour un ptit Vlyo d’avant déjeuner!

– Minimax soulève une à une toutes les couches de mes vêtements jusqu’à trouver un petit carré de peau-pâte-à-modeler à triturer en s’endormant.
– Bilou emmène la marmaille en luge à l’école et s’étonne d’être le seul.
– une sauce bolo pour 15 qui illustre bien la générosité de coeur de celle qui l’a cuisinée
– des ptites patates rissolées
– le jeu des grands Loupiots: ils s’emballent des « cadeaux » à tire la rigeaud et poussent de grandes exclamations d’émerveillement en déballant ce qu’ils viennent de « recevoir »
– le jeune de 14 ans qui a fait Kaboul-Bruxelles seul et qu’on arrive à perdre entre Bruxelles et Eupen… Finalement il était pas perdu, c’est juste que les Eupenois ne l’avait pas repéré.
– Une entrée à l’hôpital qui était loin d’être gagnée mais ils y sont arrivés!
– 41 bougies qui ne trouvent pas de place sur le gâteau. 3 minus tout affairés de pouvoir les allumer et un Lucky heureux de les souffler
– la souris verte et les dinosaures imaginaires de Magalichérie et les bras de Pat qui font du bien (d’ailleurs Bilou le lui rend bien)
– le big smile sur le visage de celui qui va dérouler sa nouvelle corde dans le soleil d’une belle journée d’hiver
– 6 enfants qui, par miracle, unissent leurs efforts et leurs sommeils pour laisser leurs parents jouer.
– modifier doucement mais surement les petits gestes du quotidien pour mieux service ma nature. Profite des partages de Sofille pour regarder en arrière et apprécier l’évolution.
– La neige. Y pousser des hurlements de joie de glisse et des cris guerriers de bataille.
– Milou qui fait ses devoirs avec Mamy
– la perspective un brin vertigineuse mais trop réjouissante de pouvoir laisser Bilou profiter d’une semaine de déconnection totale sous le soleil avec mon Schlibedicheur.
– le plaisir de Ptilou chaque fois que j’allume son photophore-pot-de-yaourt « oh, t’allumes mon tit Papa Noël! »
– ma ptite voisine de bureau (mais pas que) qui au détour d’une conversation, me dit que « détermination » serait dans les premiers mots qu’elle utiliserait pour me définir. Ca m’étonne franchement et me laisse songeuse sur la perception que les autres ont de moi. Aurais-je d’autres couleurs que celles que je crois porter?

C’est tout pour ce matin!
Belle journée à vous aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *