Vlyo d’hiver

Brrr, je me réveille avec une petite pluie fine qui tombe à l’intérieur. Mes 4 amours me tendent un parapluie mais il faut déjà les quitter pour aller travailler. Je vlyote dans le train en attendant de voir passer l’averse.

– Un dimanche entier à lambiner
– des petits canapés dégustés sur le petit canapé de Mamy et Papy
– les premiers pas titubants que MiniMax m’offre avec l’aise de son papa
– recevoir un coup de fil au bureau d’un employeur pour nous demander notre avis sur une bénévole en vue de l’engager. J’adore cette assoc’ qui fait du bien tant aux bénéficiaires qu’aux bénévoles
– le sens dessus-dessous et les dessous chics
– un gâteau préparé avec amour (et avec du beurre aussi)
– le sourire de Jean-Louis qui nous fait un petit taps
– une couleur de veste juste waouw sur celui qui la porte et le plaisir de passer du temps avec lui
– être gâtée un peu fort beaucoup
– serrez mon ptit oiseau chéri dans mes bras
– démarrer la journée avec les textos de Qula
– Ptilou qui s’installe à la grande table pour, lui aussi, « faire des devoirs ». Voir l’enthousiasme très relatif de Milou soudain boosté parce que son petit frère est près d’elle. Découvrir qu’il trace avec application des lettres de son prénom.
– le pesto de pistaches et le petit saumon par dessous.
– travailler avec Giovanno. Bon dieu, il va me manquer ce salaupiot!
– Milou qui choisit sa robe de flamenco au milieu de toutes les robes Disney dont elle a hérité pour un anniversaire « viens avec ta plus belle robe de princesse ». Ses réponses aux questions dans un livre d’amies qui sont loin d’être formatées. Sa résistance à aimer ce qu’elle aime.
– quitter les loupiots qui déjeunent pour partir travailler et recevoir des bisous volants au chocolat de MiniMax.

Moi aussi je vous envois des bisous volants! Bonne journée les vlyoteurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *