Un vendredi soir sur la terre

  • Je regarde Louichou qui écrit son nom. Le « o » semble bercé dans les bras du « L ». Le « i » ressemble à une énorme sucette. Le « s » s’orne de spirales magnifiques. Je regarde Milou dont la graphie dénonce un amour fusionnel entre le stylo et le papier: tout semble travaillé pour lever sa plume le moins possible. Je regarde Maxchou tester des graphismes en les accompagnant de sons comme s’il épelait  des mots d’une langue qui lui appartient. J’aime cette magie, l’écriture, qu’ils sont occupés à dompter doucement.
  • un épi de maïs pour un porcelet, des chevaux de traits, des gâteaux et de la crème fouettée sur nos cafés.
  • Entendre de la Vie dans la voix de ma belle-soeurcière.  Aimer qu’elle s’offre de se retrouver, de la bienveillance et de l’amour de soi. Avoir envie de souffler dans ses voiles.
  • Dormir chez ma fée-marraine la veille de l’intervention. Aimer le calme d’un matin avec trois enfants de plus de 8ans. Une petite projection dans le futur qui tombe à pique
  • des petits mots doux laissés par les uns ou les autres.
  • Des oiseaux à mes oreilles qui me chantent quelques airs en l’honneur de Ste Cécile
  • le nez enfoui dans le cou de MiniMax, là où il sent encore-un peu- le bébé
  • Une histoire de Marsupilami que je prendrai le temps de raconter
  • un fromage de chèvre de fabrication biloutienne qui affine dans mon frigo.
  • des noix de pécan qui craquent sous la dent
  • les câlins-ressources de Miloudouce
  • un ptit magasin de chocolat au charme fou et sa propriétaire octogénaire qui emballe les Saint-Nicolas fondants pour mes enfants délicatement dans du papier de soie.
  • les petits plats des Mamy/Grand-Maman.
  • les bras de mon Bilou où je me sens toujours la bienvenue. Avoir besoin de temps à nous. Ca viendra.
  • Les pots de confitures confectionnées cet été ne sont plus que 2 sur l’étagère. Osciller entre la satisfaction qu’ils aient  plu à ce point aux moufflets et l’horreur de devoir tenir jusqu’en juin avant de pouvoir y regoûter
  • les mots-câlins de Louichou
  • l’endroit rêvé à portée de main

et vous? Vous êtes où?

One Comment

  1. Howdy I am so delighted I found your web site, I really found you by accident, while I was researching on Yahoo for something else, Regardless I am here now and would just like to say thanks a lot for a fantastic post and a all round enjoyable blog (I also love the thein/desmge), I don’t have time to read it all at the moment but I have bookmarked it and also included your RSS feeds, so when I have time I will be back to read a lot more, Please do keep up the awesome work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *